Toutouyoutour : une excellente leçon de communication.

Publié le par J@N'S

Qui, ces dernières semaines, n’est pas allé faire un tour sur le site toutouyoutour.fr juste pour savoir qui se cachait derrière cette pub ? C’est seulement depuis le 2 novembre dernier (pour ceux qui ont patiemment attendu) que l’on a appris qu’il s’agit en réalité d’une campagne de promotion d’un nouveau numéro de renseignement téléphonique : le 118 218, un des nombreux successeurs du 12. 

Petit rappel des faits : 

Cette campagne a débuté il y a quelques semaines et présentait deux individus totalement décalés (style année 70) dansant seuls sur la place d’un petit village. Au fil des spots, leurs représentations se passaient dans des villes plus grandes avec un public de plus en plus nombreux. Aucun nom de produit ni d’entreprise, seule information donnée en fin de spot : toutouyoutour.fr 

Seulement le site en question ne dévoile pas plus d’infos. Rein de plus que des goodies à télécharger et une possibilité d’inscription au fan club… bizarre. 

En fait cette campagne est un véritable coup de génie orchestré par la société « le numéro », filiale française de l’entreprise britannique « the number ». Cet opérateur téléphonique concurrent de British Telecom a déjà utilisé cette même stratégie dans son propre pays mais également en Italie par le biais de sa filiale « il numero ». 

Pourquoi tant de suspense pour un simple opérateur téléphonique ?

Comme vous le savez depuis le 2 novembre (comme par hasard la date à laquelle on a découvert qui se cachait derrière cette pub), le marché des renseignements téléphonique français est ouvert à la concurrence. Seulement l’ART (l’Autorité de Régulation des Télécommunications) avait interdit à tous les opérateurs de communiquer sur le sujet avant la date officielle de l'ouverture à la concurrence. Le numéro a donc suivi ces consignes en lançant cette opération qui ne dévoilait rien si ce n’est un site internet sans aucune information à l’intérieur (ou presque). Cette publicité basée sur le concept du buzz-marketing a permis à l’opérateur de faire massivement parler de lui, ou plutôt des deux apprentis-danseurs. 

L’idée est excellente mais sera-t-elle efficace ? 

Tout le monde a vu cette pub, en a parlé, a cherché à savoir. Sur ce point, rien à dire mais l’objectif est tout de même de se rappeler du numéro et ça c’est moins évident car il fait désormais partie des nombreux autres (118 000, 118 008…) dévoilés le même jour au consommateur. 

Et comment va réagir l’ART face à cette stratégie. En effet le site ne révélait rien, en tout cas à première vue car en cherchant un peu le lien était vite fait avec l’opérateur d’outre manche… 

JJD

Publié dans Communication

Commenter cet article

Mademoiselle Lesage, quel plaisir de vous entendre! 03/01/2015 11:57

.

DhArMa 19/01/2006 09:39

Merci de m'avoir aidé sur le forum ! Du coup je suis allée voir ton blog ! Sympa et bien interessant !C'est marrant, je suis actuellement assistante marketing chez un editeur de logiciel et en master 1 !lol

Sissi 08/11/2005 01:49

pub rabâchée sur nos écrans...