Partouche milite pour les cybercasinos Français

Publié le par JJD

Patrick Partouche, président du groupe Partouche souhaite intenter une action en justice, par le biais du syndicat moderne des casinos de France, contre l’état. Il souhaite que l’autorisation, accordée à la Française des jeux et au PMU, de proposer leurs jeux en ligne soit étendue aux jeux des casinos Français. En effet, la loi impose que les activités de casinos se déroulent uniquement dans des lieux clos, excluant ainsi toute présence sur le réseau internet.

Cependant, ce système fait partie des nombreuses organisations « à la française ». En effet, il existe déjà une offre dans le domaine des casinos online, cependant les propriétaires sont issus de pays où aucune loi n’interdit ce genre de pratique. Ces jeux n’étant (officiellement) pas destinés aux internautes français.

De plus, la récente annonce de PMU, qui lancera prochainement un service permettant de parier sur les courses depuis un téléphone mobile, risque d'augmenter encore le niveau de frustation de Patrick Partouche.

En cas de décision défavorable, le groupe Partouche se dit près à lancer un second casino, géré directement depuis Gibraltar pour contourner l’interdiction. En effet, internet étant un outil mondial, ce genre d’interdictions, même si elles ont pour but de lutter contre le blanchiment d’argent, peuvent aisément être contourné sans être violées. 

JJD

Publié dans Economie

Commenter cet article

Je suis Marie Constantin... 03/01/2015 11:47

.