Windows, l'herbe est-elle plus verte ailleurs??

Publié le par Julien JANIER-DUBRY

Avec le fort développement des programmes non propriétaires (Linux, Firefox...), il me semble judicieux de poser cette question : L’herbe est-elle plus verte ailleurs? 

Lorsqu’on parle de Microsoft, on entend souvent les termes de monopole, d’abus de position dominante, de procès, de plantage... Ces discours poussent les utilisateurs à s’intéresser à d’autres produits. Quoi de plus normal, après tout pourquoi conserver des produits Microsoft s’il est possible d’en trouver d’autres plus performants et surtout moins chers! 

Prenons le cas d’Internet Explorer, ce navigateur est paraît-il une véritable passoire, il comporte un très grand nombre de failles critiques, ce qui ne garantie pas une sécurité maximale pour ses utilisateurs!! De plus, comme l’a souligné le magazine Management dans son numéro 123 (septembre 2005), la navigation ne se fait même pas sous forme d’onglets comme Firefox...  Et pourtant il nous est quasiment imposé lorsque l’on achète un ordinateur !

 Voici mon analyse :

 Microsoft est une entreprise qui a 30 ans (depuis peu d’ailleurs). En 1975, l’informatique était à ses débuts. Cette entreprise a donc surfé sur le succès de cette nouvelle technologie, s’est installée sur le marché, s’est diversifiée jusqu’à proposer une gamme de produit à la fois large et profonde. Bref le comportement normal d’une entreprise qui exploite les opportunités de son marché. Aujourd’hui Microsoft c’est un chiffre d’affaires de près de 40 milliards de dollars sur l’année fiscale 2005, une présence dans 80 pays, et 60 000 employés. Il semble donc tout à fait normal que l’on retrouve le logo Microsoft partout dès que l’on s’approche du monde de l’informatique.

 Concernant le manque de sécurité, il faut savoir que Microsoft développe depuis plusieurs années une stratégie visant à accroître la sécurité de ses produits. Il ne faudra donc pas s’étonner de voir se développer de nouveaux produits (Antispyware). Mais revenons sur l’origine du problème. Les pirates et autres hackers, dont l’occupation favorite est de trouver ces fameuses failles critiques, poursuivent un objectif commun : Déranger (pour ne pas dire plus) un maximum de monde ! Logique donc de s’attaquer aux produits les plus présents sur le marché.

 Et à propos de Firefox et Netscape, voici là deux outils permettant de dépendre (un peu moins) de Microsoft. Seulement sont-ils plus fiables qu’Internet explorer? Pas forcément s’il on en croit les deux articles que je vous invite à consulter :

 Faille critique dans Firefox et Netscape (silicon.fr, le 9 septembre 2005)

 Les navigateurs de Mozilla sont plus vulnérables que IE. Vraiment ? (silicon.fr, le 20 septembre 2005)

 En effet, ces navigateurs prennent une place de plus en plus importante sur le marché. Ils sont donc de plus en plus attractifs pour les pirates.

 JJD

 NB : La navigation par onglets est également possible sur internet explorer, il suffit pour cela de se procurer (gratuitementJ) la barre d’outils MSN Search. Elle vous permet également de simplifier vos recherches sur votre ordinateur, fini le temps du « dans quel dossier ai-je mis mon document ?? ».

Publié dans Informatique

Commenter cet article

Nathan remarqua que les épaules... 03/01/2015 11:59

.

I Love Techno 18/10/2005 11:49

Les onglets sont prévu pour la prochaine version, mais je reste avec firefox (j'étais sous Netscape avant)